Le décalaminage de moteur : une solution efficace pour prolonger la vie de votre véhicule

décalaminage

Publié le : 05 juin 20234 mins de lecture

Le nettoyage du moteur, appelé également décalaminage de moteur, consiste à éliminer les résidus de carbone et autres dépôts qui s’accumulent dans le moteur d’un véhicule. Des professionnels de l’automobile utilisent une machine spéciale pour pulvériser un produit nettoyant dans le moteur. Bien que cette opération ne soit pas nécessaire, elle peut contribuer à prolonger la durée de vie de votre véhicule. En effet, elle améliore la combustion, réduit les émissions polluantes et augmente les performances du moteur.

Comment fonctionne le décalaminage ?

Le décalaminage consiste à éliminer les dépôts de calamine qui se forment à l’intérieur du moteur. Ces dépôts sont le résultat de la combustion du carburant et de l’huile, et peuvent obstruer les conduits d’admission et d’échappement, réduisant ainsi les performances du moteur. Le décalaminage est réalisé en injectant un produit spécifique dans le moteur, qui va dissoudre les dépôts de calamine et les évacuer. Cette technique peut être effectuée manuellement par un professionnel ou automatiquement par une machine spécialisée.

Avantages du décalaminage

Le décalaminage permet de préserver les performances du moteur en éliminant les dépôts de calamine qui peuvent réduire la puissance et le couple, augmenter la consommation de carburant et l’émission de polluants. En nettoyant les conduits d’admission et d’échappement, le décalaminage améliore la circulation de l’air et du carburant dans le moteur, favorisant ainsi la combustion et la durée de vie des pièces mécaniques. Enfin, le décalaminage contribue à réduire les risques de panne et les coûts de réparation.

Différentes techniques de décalaminage

Il existe plusieurs techniques de décalaminage, qui se distinguent par la méthode d’application du produit nettoyant :

  • Le décalaminage manuel consiste à pulvériser le produit nettoyant directement dans les conduits d’admission et d’échappement, ou à l’aide d’un pistolet injecteur inséré dans les bougies de préchauffage ou les injecteurs. Cette méthode est souvent utilisée pour les moteurs diesel.
  • Le décalaminage hydrogène utilise un générateur d’oxy-hydrogène qui produit un gaz à base d’eau, qui est introduit dans le moteur par le biais de la prise d’air. Ce gaz va nettoyer les dépôts de calamine et les transformer en vapeur qui sera évacuée par l’échappement.
  • Le décalaminage par injection de gaz est similaire au décalaminage hydrogène, à la différence qu’il utilise un mélange de gaz (hydrogène, oxygène et azote) au lieu d’un gaz à base d’eau. Ce mélange va nettoyer les dépôts de calamine et les transformer en gaz d’échappement non polluants.
  • Le décalaminage par ultrasons utilise des ondes sonores à haute fréquence pour décoller les dépôts de calamine, qui seront ensuite évacués par l’huile moteur.

Risques du manque de décalaminage

Le manque de décalaminage peut avoir des conséquences graves sur le moteur, en réduisant ses performances et sa durée de vie. Les dépôts de calamine peuvent causer des problèmes d’encrassement des bougies d’allumage, des injecteurs, des vannes EGR ou encore du turbo. Un moteur encrassé peut favoriser la formation de fumée noire, qui est un signe de surconsommation de carburant et de pollution atmosphérique. Pour éviter ces risques, il est recommandé de faire un décalaminage moteur tous les 30 000 km à 60 000 km en moyenne, en fonction de l’utilisation du véhicule.

Comment évaluer la qualité et la compatibilité d’un pare-choc arrière d’occasion ?
Facilitez votre vie sur la route : les accessoires de voiture incontournables

Plan du site